Une loi pour garantir 1 heure de promenade quotidienne

Alors qu’en France, on avance à petits pas en ce qui concerne le bien-être animal, la ministre allemande de l’agriculture, Julia Klöckner, propose un amendement pour le plus grand plaisir des 9,4 millions de chiens du pays. Cette loi obligerait les propriétaires à promener leur chien au minimum une heure par jour.

Si le temps de balade quotidien nécessaire à son épanouissement dépend de sa race, en moyenne, il lui faut au minimum une heure de ballade quotidienne, répartie en plusieurs sorties sur la journée pour répondre à son besoin fondamental d’exploration et de découverte.
Ces temps à l’extérieur sont pour lui indispensables, ils sont vecteurs de découvertes, de rencontres, donc de socialisation et sont aussi des moments privilégiés avec ses humains.
Certaines races ont en plus besoin de se dépenser intellectuellement (Malinois,…) ou d’exercices physiques (Border Collie,…) ou nécessitent des sorties plus longues en durée.

Des besoins qui sont loin d’être atteints dans tous les foyers, c’est pour cette raison que Julia Klöckner, ministre allemande de l’agriculture, a décidé de modifier la loi.

Julia Klöckner a justifié cette décision sur base d’études scientifiques récentes ayant démontré que les chiens ont besoin de contacts suffisants avec la nature, d’autres animaux et d’autres personnes pour être heureux, rappelant au passage que les chiens ne sont « pas des peluches » et ont des besoins et des attentes qui doivent être respectés par leurs maîtres.

Si l’idée est louable, comment s’assurer que cette nouvelle loi serait respectée ?
Selon la ministre de l’agriculture, ce sera aux autorités des 16 länder allemands de s’en charger.
Un travail de taille puisque 19% des ménages allemands ont un chien à la maison.

Partagez !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •