Queue qui remue, chien heureux ?

Chez le chien, remuer la queue est une façon d’exprimer ses émotions. Des chercheurs italiens ont montré que ces battements ne sont pas symétriques et penchent plutôt à droite ou à gauche en fonction de la situation.

Un sens de battement de queue qui veut dire beaucoup

Cela fait déjà quelques années que les scientifiques ont compris la signification des battements de la queue des chiens. Les chiens ne remuent pas la queue uniquement lorsqu’ils sont heureux, comme le veut la croyance populaire, cela peut également être causé par de l’anxiété.

Alors comment savoir ce que signifient ses battements de queue ? Il suffit de regarder dans quel sens elle bat. Si le chien remue la queue vers la droite, il est content, s’il la remue vers la gauche, il est anxieux.

Des chercheurs italiens du Centre de recherche sur l’esprit et les sciences du cerveau (Cimec) de l’université de Trente (Italie) avaient déjà montré que les battements majoritairement orientés vers la droite étaient associés à des émotions positives, lorsque le chien voit son maître par exemple. À l’inverse, une prédominance du côté gauche signale plutôt de l’anxiété. Cela s’explique par l’hémisphère cérébral majoritaire utilisé lors d’une action : si le gauche domine, alors cela se répercute sur la partie droite du corps, et inversement.

Ce fonctionnement du cerveau permet comme chez les hommes d’avoir différentes catégories de chiens : des droitiers et des gauchers. Pour savoir si votre loulou  est droitier ou gaucher, observez-le lorsqu’il donne la patte !

Un moyen de communication

Le sens du battement de queue d’un chien lui permet donc de communiquer avec ses congénères.
Cette étude italienne a montré également des films aux chiens « cobaye » et lorsque l’animal à l’écran manifestait de l’anxiété en remuant sa queue du côté gauche, le chien testé voyait son rythme cardiaque accélérer et manifestait davantage de stress.
À l’inverse, il paraissait détendu à la vision d’une queue principalement orientée à droite.
Les canidés savent donc interpréter les battements de queue de leurs congénères, comme nous maintenant !

Partagez !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •